Facebook down! Qui veux en parler?

Avez-vous remarqué que vos amis-Facebook au Mali étaient tous devenus silencieux ?

Depuis le Vendredi 17 Juin 2017, les maliens n’ont plus accès à certains réseaux sociaux dont Facebook et j’ai l’impression que c’est normal. Les gens à Bamako trouvent ça normal ! Certains parlent de problèmes techniques qui coïncidèrent avec le début manifestations contre la réforme de la constitution. D’autres disent tout simplement « ils ont coupé ». Mais qui a coupé Facebook ? A-t-on le droit de juste « couper » les réseaux sociaux ? Que devient la liberté d’expression. Qui en parle ? Personne ne s’en inquiète ?

Un projet de réforme qui divise.

Réforme nécessaire selon les uns, dérive vers un président monarque pour les autres. Principal argument du pour, « il faut revoir les textes constitutionnels pour permettre l’application de l’accord de paix et de réconciliation d’Alger, signé par le gouvernement malien et les groupes armés du Nord.»

Le principal point qui divise, « le projet de Constitution offre la possibilité de procéder à une révision constitutionnelle par voie parlementaire à la demande du président de la République. », sachant que le président nomme lui-même le tiers de ces membres.

Comment organiser un referendum dans un pays divisé et où l’état d’urgence vient d’être prolongé jusqu’à fin Octobre 2017 ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s